Les aides relatives aux pompes à chaleur

Le but de l’installation d’une pompe à chaleur est surtout d’améliorer le confort dans un foyer.  Malgré que cette dernière puisse économisé environ 35% d’énergie, investir dans un tel appareil nécessite un coût  assez élevé. Aucun soucis à se faire, malgré que cette opération puisse généré une dépense considérable, cela est rapidement amorti.

Sachez que la pompe à chaleur est un appareil de chauffage qui fait l’objet d’aide de la part de l’état, l’objectif à long terme, est de faire de cet appareil le premier appareil de chauffage. Bien que cet appareil ne soit pas dénué de désavantage sur le plan environnemental et écologique, toutefois, son impact sur l’environnement est beaucoup plus bas que les modes classiques de réchauffement, c’est-à-dire au gaz ou à l’électricité. Pour ceux qui envisagent d’investir dans cet appareil il faut savoir, que vous pouvez bénéficier de nombreuses aides de la part de l’état.

Pourquoi la pompe à chaleur est-elle privilégiée par l’état

L’état à travers l’ADEME, (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) propose divers programmes pour inciter l’achat de pompes à chaleur. L’objectif à long terme est de supprimer les appareils traditionnels, qui marchent au gaz à l’électricité ou au fioul. Grâce à cela, la pompe à chaleur est ainsi l’appareil préféré des Français, deux foyers sur trois l’utilisent. Les raisons sont tour principalement d’ordre écologique. Voici les raisons avancées :

  • La pompe à chaleur bien qu’elle soit une machine électrique ne consomme pas trop en électricité. Son empreinte carbone est de 3 219 kg/an. À côté des chaudières à gaz qui sont de 5524kg/an, et du fioul de 6732kg/an.
  • L’empreinte globale environnementale d’une pompe à chaleur est exprimée en TEWI (Total Équivalent Warming Impact ou impact de réchauffement total équivalent), est 8 fois plus faible qu’une chaudière standard.
  • En termes d’économie pour son utilisateur, vous pouvez économiser sur votre facture d’électricité. Votre appareil est ainsi amorti sur 3 ans, grâce à sa faible consommation en électricité.
  • Indicateur en GWP ou Global Warming Potential, désigne le potentiel de réchauffement d’un gaz émis dans l’atmosphère. Elle est de 1430 pour une pompe à chaleur normale et de 675 pour une petite pompe à chaleur.

Les aides que l’état propose

Pour l’installation d’une nouvelle PAC ou du remplacement de votre moyen de chauffage, il existe diverses aides de l’état. Ces aides ont pour objectif d’inciter l’utilisation des PAC, afin qu’elles deviennent les appareils de chauffage de demain. Certaines conditions sont toutefois obligatoires, comme le fait de faire appel à un professionnel certifié par exemple. Le coefficient de performance ou COP, doit également être supérieur ou égal à 3,4. Vous profitez ainsi :

  • D’un crédit d’impôt énergétique ou CITE, c’est un crédit à hauteur de 30 %. Toutefois, le CITE les pompes à chaleur de type air-air ne sont pas concernées. Cette mesure vous permet ainsi de voir votre facture d’impôt réduite.
  • Une TVA à 5,5 % pour tout aménagement et tous les travaux nécessaires pour la pose de votre PAC.
  • Des prêts à taux zéro, pour l’achat de votre PAC vous bénéficiez de prêt de la part de certaines banques, et cela sans intérêts.