La pompe à chaleur un appareil écologique

Le chauffage maison a longtemps été considéré comme anti- écologique. Radiateurs, cheminées et chaudières sont en effet des dispositifs qui consomment beaucoup en énergies et qui favorise les gaz à effet de serre. Pour la protection de l’environnement, les chercheurs n’ont cessé d’innover afin de trouver une alternative à ces appareils énergivores. La pompe à chaleur est l’une de ces innovations. Cette dernière, en plus d’être économique énergiquement et financièrement, est surtout écologique. Mais pourquoi? C’est ce que nous allons vous développer dans cet article.

En quoi la pompe à chaleur est écologique ?

La pompe à chaleur demeure écologique grâce à son fonctionnement.

  • La pompe à chaleur air-air se base sur la récupération des calories de l’air pour entamer le chauffage. Ce dispositif est facile à utiliser, car la pompe fonctionne avec l’électricité et elle ne consomme que peu d’énergie.
  • La pompe à chaleur air-eau, quant à elle, se base sur la récupération des calories dans l’air pour chauffer l’eau qui circule dans le système de chauffage. Idéal pour obtenir l’eau chauffée de la maison, ce dispositif est facile à installer et consomme également peu d’énergie.
  • La pompe à chaleur géothermique puise les calories dans le sol. Généralement, elle nécessite des conduits qui seront enterrés dans le sol (une cour ou un jardin). Un fluide qui circule dans ces conduits va récupérer la chaleur du sol pour faire chauffer l’eau que vous allez utiliser. Ce type d’installation présente un très bon rendement et il peut vous faire économiser beaucoup d’argent.
  • Une pompe à chaleur fonctionne donc en canalisant la chaleur du milieu ambiant (le sol et l’air). Contrairement aux appareils électriques à base de résistances, la pompe à chaleur ne transforme pas l’électricité en chaleur. Le courant est uniquement nécessaire pour l’alimentation de la pompe.
  • Le système de pompe à chaleur offre en plus un très bon rendement. Pour un 1 kWh d’électricité, la pompe à chaleur peut restituer jusqu’à 4 kWh de chaleur. Un radiateur électrique consomme, par exemple, 1 kWh de courant et restitue la même quantité d’énergie sous forme de chaleur.
  • Enfin, la pompe à chaleur ne produit aucun rejet alors qu’une cheminée ou une chaudière produisent de la fumée, car elles fonctionnent par la combustion.

Un système de chauffage écologique combiné

En matière d’énergie verte, il est difficile de faire l’impasse sur les énergies propres.

  • L’énergie solaire est une alternative très écologique pour la planète. Cette énergie est gratuite et accessible à tous bien que les installations qui vont avec qui coûtent cher. Non seulement, il est possible d’obtenir de l’électricité avec le soleil, mais il peut également servir pour le chauffage à la maison. Il existe déjà des pompes à chaleur qui sont équipées de panneaux solaire.
  • L’énergie éolienne, en terme environnemental, la trace de carbone est faible et pratiquement inexistante. La combinaison de l’énergie du vent et de la pompe à chaleur est envisageable.
  • Les systèmes hybrides, pour une pompe à chaleur avec un rendement efficace, les systèmes hybrides sont la solution. Une pompe à chaleur fonctionnant dans des conditions non optimales consomme plus d’énergie.